CHAINEUM Segment DAX (Digital Assets Exchange)

Version Française

June 24, 2019

CHAINEUM construit votre futur : CHAINEUM Segment DAX (Digital Assets Exchange).

L'absence de réglementation légale dans la plupart des régions du monde permettant d'émettre et de négocier des security tokens ou digital assets ou actifs numériques constitue le principal défi qui empêche une adoption généralisée de ces actifs. En outre, tant que les titres tokénisés ne seront disponibles que pour les investisseurs qualifiés et non pour les investisseurs particuliers (retail) alors les perspectives de sa large adoption seront limitées.

En fait le principal avantage de ces actifs réside dans la facilité avec laquelle ils peuvent être émis et échangés. Cela leur donne une liquidité accrue en comparaison par exemple avec les actions traditionnelles d’entreprise. Ces actifs sont le véritable produit de l’ère numérique : plus rapides, plus adaptables et plus conviviaux. Les principaux risques pour ces actifs proviennent de l’absence de réglementation légale dans le monde entier. Heureusement, CHAINEUM fonctionne sur la base légale d’un État membre de l’UE, en l’occurrence la France (mais aussi la Suisse) qui permet l’émission et l’échange de ces actifs dans un DLT (registre distribué ou blockchain). CHAINEUM pionnier depuis 2017 des opérations sur utility tokens et depuis 2019 sur security tokens étend son action vers l’échange de ces tokens.

Presque toutes les classes d'actifs peuvent être tokénisées. Lorsque nous parlons d’actifs tokénisés, neuf personnes sur dix imaginent des actions d’entreprises et il est donc naturel que ces actions soient les premières à être tokénisées. CHAINEUM, à travers sa technologie blockchain SEGMENT, propose déjà la tokénisation et l’échange peer-to-peer de ces actifs avec Chaineum Segment DAI (Digital Assets Issuance) et lancera en Q4 2019 une plate-forme pour que les entreprises accèdent à l’échange et la cotation de ces actifs : il s’agit de CHAINEUM Segment DAX (Digital Assets Exchange) basé sur la technologie SEGMENT. Les possibilités seront illimitées et les entreprises seront en mesure de créer, émettre, coter et échanger des actifs pour des obligations, des produits dérivés, des métaux précieux, de l’immobilier, des œuvres d’art, etc…

CHAINEUM créera une infrastructure conforme à la loi, et donc révolutionnaire, permettant d'émettre et de négocier ces actifs tokénisés. L’infrastructure de CHAINEUM Segment DAX consistera en une plateforme d’offres d’actifs tokenisés, un échange de ces actifs et un système de paiement (monnaies FIAT et crypto).

La plate-forme CHAINEUM Segment DAX est conçue pour permettre aux investisseurs particuliers d'acquérir et de conserver facilement leurs titres libellés en tokens en vertu de la législation des États membres de l'UE. Il s'agit d'un développement novateur, car la majorité des plates-formes de titres tokénisés sur le marché ne fonctionnent qu'avec des investisseurs qualifiés.

CHAINEUM Segment DAX apportera une liquidité immédiate à tous les actifs tokénisés et émis par toute entreprise ou organisation cotée sur CHAINEUM Segment DAX. L'échange sera soumis à une surveillance réglementaire.

Les titres ou actifs tokenisés, au cours des cinq prochaines années, rendront l’accès à la propriété de ces classes d’actifs plus accessible aux petits investisseurs. Les sociétés de capital-risque traditionnelles ne vont pas disparaître, mais les actifs tokénisés deviendront un moyen essentiel de mobiliser des capitaux pour les startups les plus prometteuses et les entreprises qui souhaitent lever des fonds via une augmentation de capital ou une émission d’obligations.

Découvrez Chaineum Market Place for Assets

Laurent Leloup
Fondateur Finyear & Chaineum
Auteur de "Blockchain, la révolution de la confiance"